HYERES 2012 REPORT – HIGHLIGHTS

Quelques extraits de ces 3 jours intenses d’expositions, performances, et autres festivités au Festival de Hyères.

Les expositions avec entre autres :

Les Belles endormies du Président du jury mode 2012 Yohji Yamamoto.

Une installation hommage à la Villa Noailles de Fabrics Interseason.

Quelques portraits du photographe italien Paolo Roversi (membre du jury mode).

Et une exposition touchante du duo de designers Matthew Cunnington (ancien lauréat du Grand Prix de Hyères) & John Sanderson.

Les showrooms des designers nous ont permis d’apprécier à leur juste valeur :
La fraîcheur et le minimalisme de la collection de Maxime Rappaz.

L’iconographie inspirée du peintre Tamara de Lempicka des imprimés de Daniel Hurlin.

La légèreté et la fragilité des matériaux de la styliste Jasmina Barshovi qui dénotera par son approche féminine et sensible de l’univers masculin. Autre coup de coeur Standard de cette édition (avec la photographe Lauréate Jessica Eaton).

Les matières plastiques luminescentes de l’argentine Paula Selby Avellaneda.

Les détails dark-futuristes du designer britannique Kim Choong-Wilkins.

Les lives produits par l’agence Stage of the Art soutenus par Petit Bateau apportent une note de détente supplémentaire. Ici avec le groupe Esser.

Hyères a une carte à jouer à développer des formes artistiques s’inscrivant dans le prolongement de l’univers de la mode mais en phase avec la dimension architecturale du lieu. La danse a posé ses premiers pas à la Villa Noailles avec les performances de la chorégraphe anglaise Lynsey Peisinger, qui collabore habituellement avec l’artiste serbe Marina Abramovic.

Des déjeuners dans des lieux d’exceptions comme la Pépinière Rey sont propices à renforcer les affinités professionnelles, en compagnie ici de Philippe Salva Morer et Adriana Rodriguez de Camper. La marque renforce d’année en année son implication au sein de la Villa Noailles, tant d’un point de vue mode (invitation pour cette édition du designer finaliste canadien Steven Tai dans le cadre d’un workshop au sein de leur Fondation à Majorque), que design (partenaire du festival Design Parade).

Du street-look radicalement made in Anvers.

Des soirées aventureuses mobilisant activement les taxis locaux.


Et quelques rencontres improbables. Ici, Yvette Neliaz de Damepipi.tv qui s’est pleinement retrouvée dans l’univers psyché-rave 90 du trio finlandais (Grand Prix mode L’Oréal Professionnel 2012, voir notre post sur les Prix).