Ce n’est pas tous les vendredis Saint que Standard est cité dans une bande-annonce. Coup de chance, cela tombe sur le film-événement du prochain festival de Cannes, The Tree of Life de Terrence Malick. Il se murmure que le cinéaste américain, dont il n’existe que trois ou quatre photos et qui refuse toute interview, sera présent sur la Croisette pour une leçon de cinéma réservée à trois cents étudiants. On se battra pour en être, même si les bancs d’écoles n’ont jamais été trop trop notre truc.