JEUDI 28 MARS
 
Spéciale auditeurs
 
Une maman douce aux mains guérisseuses née sous la plume de John Steinbeck, un Cubain se découpant la fesse gauche pour se faire cuire un steak, un éloge de la bonne tenue des toilettes japonaises en 1933, un appel au reversement de l’Etat avec l’anarchiste Bakounine, des dizaines et des dizaines de synonymes du mot « mourir » et la folie jouissive en direct du sous-sol du cerveau de Dostoïevski : tous les textes qui seront lus ce soir m’ont été envoyés par vous, chers auditeurs, et on voit bien que vous êtes des durs, des tendres, des curieux, des éclairés, bref, un public d’exception.
  
22h10_ Virgilio Pinera, Nouveaux contes froids (« La viande. »).
22h25_ Collectif, Trouvez le bon mot – 125 000 synonymes.
22h40_ John Steinbeck, Les Raisins de la colère.
23h00_ Hermann Hesse, L’Art de l’oisiveté.
23h10_ Junichiro Tanizaki, Eloge de l’ombre.
23h25_ Mikhaïl Bakounine, Dieu et l’Etat.
23h40_ Fédor Dostoïevski, Les Carnets du sous-sol.