Envoyez vos réponses !

DVD - Take Shelter - Standard - Entretien avec Michael Shannon

Alors que Mud, le nouveau film de l’Américain Jeff Nichols a été présenté vendredi dernier à Cannes – une histoire d’amitié et de chasse à l’homme, avec Reese Witherspoon et Matthew McConaughey –, nous vous proposons de gagner le DVD de son (fabuleux) prédécesseur, Take Shelter, Grand Prix de la Semaine de la Critique l’année dernière, ainsi qu’à Deauville, qui vient de sortir chez Ad Vitam.

Envoyez vos réponses à concours@standardmagazine.com.
Les dix premiers gagnent le DVD.

+ Dans les bonus, on retrouve l’acteur Michael Shannon cuisiné par Standard, lors de son passage à Paris. C’est en vidéo et sur le papier.

Michael Shannon_Take-Shelter

1 / Si, comme le personnage de Michael Shannon dans Take Shelter, vous aviez des cauchemars récurrents montrant une possible apocalypse :
A = Vous inventeriez illico une machine à enregistrer les rêves, pour diffuser les vôtres sur grand écran, ce qui fait de vous un pervers narcissique ayant le sens du spectacle. On appelle ça un acteur.
B = Vous en parleriez à votre analyste, en lui demandant s’il a réellement une explication rationnelle à la présence de toutes ces abeilles africaines au dessus de son chapeau de pirate.
C = Comme vous avez voté Jacques Cheminade aux présidentielles, vous savez que la réponse a cette question se trouve sur LA LUNE.

Tristane-Banon chronique cinéma

2 / Si, comme Tristane Banon, vous avez jugé utile de raconter la fin de Take Shelter dans votre chronique du DVD dans Ça balance à Paris :
A = Vous estimez que c’est ça, la critique ciné, le journalisme culturel : dire ce qu’on sait, sans attendre, ne jamais rien cacher au grand public.
B = Vous faites, vous aussi, des cauchemars récurrents montrant une possible apocalypse et vous vous êtes énormément reconnue dans ce long-métrage, au point de penser que tout le monde est dans votre cas et qu’il faut mieux se dépêcher, et sauver les femmes et les hommes pendant qu’il est encore temps.
C = Vous aimez la provocation. A la fac, vous aviez déjà raconté la fin de Se7en, Fight Club ou Sixième sens, et tout le monde avait piqué une crise, c’était trop bien.

Jeff Nichols cannes 2012

3 / Si, comme le réalisateur Jeff Nichols, le Festival de Cannes juge utile de vous sélectionner en compétition officielle un an seulement après votre Grand Prix de la Critique :
A = C’est un pur hasard. De toute façon, la France sera détruite ce week-end par un ouragan d’une puissance phénoménale qui ne laissera aucun survivant, pas même Alain Resnais.
B = C’est plutôt bon signe. Même si vous ne vous expliquez toujours la présence de toutes ces abeilles africaines au-dessus de votre chapeau de pirate.
C = Vous êtes fin prêt pour recevoir, allez, le Prix du jury ou … la Palme, tiens ?

Hop > concours@standardmagazine.com