Retrouvez dans notre prochain numéro le gars qui dit “Here we go” à la première seconde. Il s’agit de George Duke, 65 ans aujourd’hui, qui a eu l’idée d’enregistrer une version strictement chantée par des enfants de We Are The World, destinée à devenir une bombinette de propagande positive (le Children of the World Project), et à pourrir la vie de tonnes de gamins nés dans les 80’s qui ont dû l’apprendre par cœur à l’école. Au nom de la paix dans le monde, les moniteurs de centres aérés, eux, s’étaient procurés la version karaoké.
On a interviewé le Duke sur quatre pages sans lui dire qu’il était l’auteur du clip du trauma de toute une génération.

P.-S. : Saurez-vous retrouver Sarah Palin parmi les enfants porteurs du message d’amour ?

Tout est vrai, sauf pour Sarah Palin qui avait 20 ans à l’époque et était probablement déjà complètement con.