The Pirouettes portrait Vickie Chérie Léo Bear Creek ©Sophie Carrere

© Sophie Carrere

Ils mangent végétarien, jouent du piano debout et copinent avec Daho. Main dans la main depuis leur rencontre en Terminale il y a quatre ans, Vickie Chérie et Léo Bear Creek sont plus mignons que la plus mignonne de tes copines : « je ne sais pas pourquoi on nous dit qu’on a ce côté touchant tout serrés sur notre clavier » cherche le garçon, chemise bouquet et sourire élastique. Originaire d’Annecy, le couple n’a pas attendu leur exode vers Paris en 2011 pour faire résonner une craquante synth pop, d’abord pour se draguer — Léo a abordé Vickie en lui écrivant The Pirouettes, leur première chanson — puis pour reprendre Comment lui dire de France Gall. Avec leur deuxième EP, L’Importance des autres, le tandem né dans les 90’s rafraîchit la new wave de la décennie précédente par des mélodies « catchy et sautillantes » composées par Léo. Les textes qu’il écrit d’un trait vif et spontané, tandis que Vickie étudie aux Arts Déco, transportent l’écho d’Elli & Jacno (Oublie Moi) et d’un Souchon hip-hopisé (Chanter sous les cocotiers). Outre les titres qui chantent le quotidien, Briller comme les étoiles reflète leur déception  envers « les labels français qui attendent le buzz pour te produire ». Résultat : une autoproduction étincelante qui propulse les Pirouettes de la cabriole au saut de haute volée. E. P.

Par Elsa Puangsudrac

Clap along
Léo, membre des Coming Soon, a participé à la BO de Juno (Jason Reitman, 2007) à seulement 15 ans. Le groupe qui accompagne Kimya Dawson sur le tube Vampire, c’est eux.

Le glitch
Catherine Ringer n’a pas répondu à leur demande pour la reprise d’un bout de Marcia Bailla dans Dernier Métro. France Gall non plus : « Les vieilles stars ont tendance à nous ignorer… ».

Question spéciale couple
La deuxième fois que vous êtes partis en voyage ?
Léo : Il y a deux ans et demi, à New York. On fantasmait sur cette ville. À peine arrivés, on est entrés dans une dizaine de magasins L’Occitane pour demander s’ils avaient la même playlist qu’en France où un de nos titres passait. On aurait été oufs d’entendre notre chanson là-bas !