Merci à la Gaîté Lyrique, à Calsberg et merci aux couples rebelles et aux célibataires d’être venus un 14 février !