C’était dans le froid des premiers jours d’avril. Rone sortait Creatures, son troisième album de prodige de l’électronique, mitraillée à la française. La musique d’Erwan Castex est dense et pas casse-tête. On avait été kaléidoscopés par le clip de Bye Bye Macadam et Freaks avec Gaspar Claus au violoncelle. Il est grand, grand temps de partager cet entretien : il joue ce soir à l’Olympia. Jean-Michel Jarre et Etienne Daho, ses aînés bienveillants, seront-ils au premier rang ? Rencontre avec un cerveau bouillonnant que le givre de fin d’hiver n’a pas réussi à ralentir.

Images Florian Duboe / BETC Pop