Un vaisseau de 600 m2 s’est posé sur le parvis de l’Institut du Monde Arabe jeudi dernier. Karl Lagerfeld, Zaha Hadid et Jean Nouvel, entourés de quelques égéries Chanel, d’un ancien ministre de la culture et de plusieurs artistes contemporains étaient présents. Le pavillon Mobile Art, une chrysalide blanche futuriste toute en courbes, a été conçu par l’architecte anglo-iraquienne, Zaha Hadid sur commande de Karl Lagerfeld en 2007. Ce pavillon d’exposition itinérant a fait escale à Hong Kong, Tokyo et New York pour présenter le travail d’une vingtaine d’artistes. Offert à l’IMA par la maison Chanel, il est désormais sédentaire et s’installe pour une durée indéterminée au sein de l’œuvre beaucoup plus linéaire de Jean Nouvel, qui s’en réjouit. L’espace dans l’espace accueillera une programmation consacrée à la création contemporaine en relation avec les pays arabes. Pour l’heure et jusqu’au 30 octobre, il abrite une exposition consacrée à l’œuvre de sa conceptrice, Zaha Hadid.

Par Xavière Guerlay