Gustave Kervern (dont les qualités de journalistes ont été éprouvées par Standard) et sa femme Stéphanie Pillonca ont récolté les anecdotes charpentées et perlantes de personnalité à l’amitié veloutée. Leur entreprise l’ivresque réunit les “plus belles cuites et autres petits moments d’ivresse” de Depardieu, Poelvoorde, Edouard Baer, Antoine de Caunes… L’ivresse légendaire de Noah manque au tableau. Pas le chanteur aux lionnes mais le sauveurs des animaux, Noé en français qui, aux dires des pinceaux et de l’histoire biblique, serait un sacré soiffard.

L'ivresse de Noe Michel-Ange Chapelle Sixtine

Michel-Ange a fait de L'Ivresse de Noé la neuvième et dernière (1509) scène du plafond de la Chapelle Sixtine.

Ivresse de Noe – Bellini Giovanni Bellini, vers 1515, musée de Besanco

ivresse de noe livre Petits moments d'ivresse Gustave Kervern

L’Ivresse de Noé de Guillaume Hervieux

Petits moments d’ivresse de Gustave Kervern

Et, bien heureusement, aucun peintre ne s’est encore inspiré de l’ivresse à la tribune présidentielle (aucun rototo, pas même aux temps 1’16”, 1’43”, 3’13”. Déception).