Geoffroy de Boismenu

Geoffroy de Boismenu Image System portfolio magazine standard POLA10 NEW YORK, 1994

Geoffroy de Boismenu Image System portfolio magazine standard POLA10 NEW YORK, 1994

Geoffroy de Boismenu Image System portfolio magazine standard POLA10 NEW YORK, 1994

Geoffroy de Boismenu Image System portfolio magazine standard POLA10 NEW YORK, 1994

Geoffroy de Boismenu Image System portfolio magazine standard POLA10 NEW YORK, 1994

Geoffroy de Boismenu Image System portfolio magazine standard POLA10 NEW YORK, 1994

Geoffroy de Boismenu Image System portfolio magazine standard POLA10 NEW YORK, 1994

Geoffroy de Boismenu Image System portfolio magazine standard POLA10 NEW YORK, 1994

Geoffroy de Boismenu Image System portfolio magazine standard POLA10 NEW YORK, 1994

Geoffroy de Boismenu

L’aléatoire en étincelle
De 1992 à 2000, Geoffroy de Boismenu vit sa trentaine à Manhattan, travaille pour des magazines. Il prend des polaroïds dans la rue, sans fil conducteur. « C’était avant le nettoyage du maire Giuliani, qui, comme Chirac à Paris, a dégagé les pauvres et les vieux. Les dingues qui parlent tous seuls n’avaient pas encore traversé l’East River pour rejoindre le Bronx, le Queens et Brooklyn. » En faisant des photocopies de ses polas, une maquette aléatoire s’est improvisée sur la table : « J’ai remarqué des vis-à-vis en les pliant, j’ai vu deux trucs cabossés qui n’avaient rien à voir se répondre : un vêtement et une carrosserie. L’aléatoire m’a guidé. J’ai dû chercher à faire des rencontres de moitiés de photos quand ça fonctionnait moins bien, mais la plupart du temps, j’ai continué à poser les feuilles comme elles venaient. » Ces clichés pliés les uns dans les autres reconstituent les clichés brisés d’Image System, publié en 2012 (72 polas) et dont le deuxième volume paraît en octobre (78 tirages, dont Standard a la primeur). Ceux que l’unité rassure verront dans ces « livres » constitués de doubles volantes un recueil de posters imbriqués. Ça marche aussi. M. A.

Image System 2
Autoédition, 78 polas, 35 euros