Digitalism by Morganistik

Quatre ans après la sortie de leur premier album Idealism, le duo allemand Jens Moelle « Jence » et Ismail Tüfekci « Isi » remanie avec I Love You, Dude les codes de l’electro. Digitalism mise sur des aspirations pop tout en gardant leurs synthés bien corsés. Rencontre dans les coulisses de leur concert parisien à la Machine du Moulin Rouge. Après une performance rock avec un batteur à faire pâlir une drum machine.

Digitalism by Morganistik

On dit que le public Parisien est snob mais cette fois, il était bouillant !
Ismail : Les Français prennent du temps pour se chauffer, mais le public est très réceptif.
Jens : C’est toujours un petit challenge de surprendre un public habitué aux concerts comme à Paris, Londres.
Vos premiers live était assez sobres et là, vous prônez l’amour avec des panoramas géants de coeurs que l’on retrouve sur la couverture de l’album : vous êtes amoureux ?
Jens : On pense surtout que le dance floor manque d’amour ! On veut se réconcilier avec les filles. Un DJ électro en concert c’est du son assez hard et des mecs qui sautent, ce n’est pas bien amusant pour les demoiselles !
Ismail : Les cœurs, c’est aussi une manière de connecter le public à notre musique, de ne pas avoir de barrière entre eux et la scène.
Votre son est devenu plus accessible…
Jens : Au lieu de rester sagement derrière nos platines, on s’amuse beaucoup ! On va garder cette esthétique pop, car si on retourne à quelque chose de plus underground, la proximité du public risque de nous manquer.
Ismail : On ne peut pas trop prévoir mais on a déjà un batteur sur scène [le beau Cornelius Ulrich], à voir pour les guitares…
Jens : Heu… pas sûr pour les guitares, hein, vu qu’on compose au piano !
Dans la vidéo de votre morceau le plus romantique 2 Hearts, vous vous battez contre des gros monstres de l’espace… c’est quoi ce délire ?
Ismail : On ne voulait pas se prendre trop au sérieux, rentrer dans un cliché de romance pop.
Jens : C’est une blague du mec qui a fait le clip, c’est réussi, non ?

Fini le cliché du DJ bobo, clope à la bouche, qui tâtonne mollement le clavier de son Macbook ? Faites-vous votre avis.

Entretien Elisabeta Tudor, photographie Nadia – Morganistik

Mardi prochain (le 29) à Toronto et le lendemain à Montreal. La vie étant injuste, le public francophone des autres régions trouvera ses dates sur le site.

Digitalism Morganistik

Idealism

I Love You, Dude

Digitalism cover

Digitalism cover