Rossy De Palma est venue passer ses musiques de films préférées à la fête ASVOFF / Standard et découvrir le dernier film de “Pedro”, qu’elle a hâte de voir, même si elle n’y joue pas.

Rossy_de_Palma

Rossy de Palma arborant le sac Standard dans une Rolls.

Bonjour Rossy, comme notre rédacteur chef Richard Gaitet t’a interviewée hier pour radio Nova, nous allons en profiter pour bosser un minimum : tu te souviens des questions qu’il t’a posées et de tes réponses ?

Euh… on a parlé de ASVOFF dont je suis membre du jury. Je suis restée en contact avec Diane Pernet depuis qu’elle m’a interviewée pour le magazine Zoo il y a quelques années, je suis ravie de prendre part à son festival. Je crois qu’on a aussi parlé de Jean-Paul [Gaultier], des costumes qu’il m’a faits pour les films de Pedro… La mode est plus qu’un intérêt pour moi, elle m’est naturelle. Je suis un artisan, je fais tout à la main, depuis toute petite. Avec une de mes tantes, je coupais et cousais mes vêtements, à 13 ans, j’ai commencé à les vendre dans une petite boutique de Madrid ; la propriétaire a fini par copier mes modèles. Ma mère était vénère. Parallèlement à ma carrière au cinéma, la mode a gardé une grande importance dans ma vie professionnelle : tout de suite après mon premier film, j’ai fait la campagne de GAP. Cette année, après mes éventails pour Louis Vuitton qui ont fait un carton, je lance ma collection de lingerie pour Andres Sarda [collection hiver 2011-2012, qui  sera présentée à Paris le 26 mai et disponible en exclusivité chez Sidiot Lingerie en novembre], une marque espagnole, ancienne et pointue, parfait pour moi ! Et je viens de faire de super photos pour le livre anniversaire de Christian Louboutin. A part ça, le prochain film où me voir sera à la télévision : je commence le tournage de Le Monde à ses pieds [qui devrait être diffusé à la rentrée sur France 2] la semaine prochaine.

Je ne sais pas si j’ai dit tout ça à la radio, je ne me rappelle pas très bien. Mais comme ça a été enregistré, tu pourras recopier !