Bienvenue A Cannes par zinzin

Parmi les comédiens qui font du festival le terrain de leurs pitreries, Rodolphe Pauly* frère d’Adrienne la musicienne, tire la bourre – en couleur, en dérision, en guests et en musique – au talentueux quintette d’Action Discrète** : Vic, réalisateur au costume cramoisi, propose du rêve un peu moisi aux acteurs et producteurs de la Croisette. Son scénario est inexistant, il se prend des vents – ça aurait été pareil avec une idée géniale anyway, body. Une vacuité bien pensée qui mène l’auteur/acteur de cette histoire improvisée sur le chemin, non pas de la notoriété – en tout cas pas tout de suite, ça nuirait au projet – mais du sketchman le plus drôle de la Croisette.
Malgré un costume complètement schlagos (tout comme cette expression), difficile de ne pas se laisser séduire par ce cinéma de rue, de couloirs d’hôtels et de plages privées que sont les bons “croisettes movies”.

Autre perle signée de ce jeune homme qui a déjà pour lui une filmo réfléchie (Chabrol, Rohmer, Jeunet, Mocky…) et une Victoire de la musique (de clip) 2006 :


Le tocard de la fac par zinzin

* Rencontré hier soir au concert de M et Ayo (qui ne se sont pas fait de bisou) sur la plage du 3.14.
** Peaufinement du hasard, des rencontres et de la magie du cinéma (intonation nasale obligatoire à la lecture de cette phrase, recommencez si cela ne vous est pas venu instinctivement), quand Vic se retrouve dans l’enquête d’Action Discrète.